La naturopathie

La naturopathie est une médecine non conventionnelle qui enseigne l'art de conserver, retrouver ou optimiser la santé par des conseils en hygiène de vie et l'utilisation de méthodes naturelles. Diplomée de l'école de naturopathie de Dijon (Académie de Vitalopathie, Côte d'Or), agréée par la FENAHMAN (Fédération Nationale de Naturopathie), ma vision de la naturopathie est avant tout scientifique. Je m'applique à considérer l'homme dans sa globalité, un des principes de base de la naturopathie, pour accompagner au plus juste la personne sur le chemin de retour à la santé. J'exerce en cabinet privé à Dijon (Côte d'Or) et à St Julien en Genevois proche de Genève.

 

Historique DE LA NATUROPATHIE

Le concept de naturopathie existe depuis la nuit des temps. Depuis qu'il existe, l'homme s'est toujours soigné avec les plantes, l'argile, l'eau, le jeûne, les aliments...Tout comme les animaux :

  • Grèce Antique: la médecine atteint son apogée avec Hippocrate (460 av JC - 377 av JC), dont le fameux serment d'Hippocrate sert encore aujourd’hui de référence aux médecins allopathes Français lors de leur thèse.
    C’est avec Hippocrate que les grandes bases de la Naturopathie vont naitre :
    • « Que ton aliment soit ta seule médecine »
    • « l’homme doit harmoniser l’esprit et le corps »
    • « si tu es malade, recherche d’abord ce que tu fais pour le devenir »
hippocrate.pngserment.jpg
 
  • De l’antiquité au XVIIème siècle : les hommes se soignent avec les plantes, il n’y a pas d’avancée majeure de la médecine.
  • A partir du XVIIème siècle : changement de la pensée avec Descartes, Newton, Lavoisier.
    • démontrer par l’analyse scientifique,
    • approche cartésienne : scission corps esprit
  • A partir du XIXème siècle, naissance du mouvement hygiéniste :
    • aux Etats Unis (Scheel, Lust, Tilden, Shelton),
    • puis en Allemagne (Kneipp),
    • en Grande Bretagne (Thomson),
    • en France (Nizet),
 
marchesseau.jpg

Leurs travaux constituent la base de la naturopathie synthétisée par Pierre-Valentin MARCHESSEAU dans les années 1940. Il est ainsi considéré comme le père de la naturopathie en France.

 

Définition

oms.jpgElle est considérée comme étant la troisième médecine traditionnelle mondiale après la médecine traditionnelle chinoise et la médecine traditionnelle ayurvédique.

 

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) la définie ainsi : Ensemble de méthode de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques.

 

Mais en réalité, la naturopathie va bien au-delà de cette définition, En effet, on ne peut pas limiter l’action du naturopathe à un renforcement des défenses. Elle défend un capital santé qui repose sur l’art :

  • de rester en bonne santé,
  • d’être acteur de sa santé,
  • de prendre soins de soi par des moyens naturels.

La naturopathie ne se substitue jamais à la médecine conventionnelle mais la complète.

 

schema.jpg

 

Elle englobe l’individu sur tous les plans de l’être (Physique, mentale, émotionnel, social, etc)

 

La naturopathe est un éducateur de santé avant tout.

photo.jpg
 

Réglementation

Dans la quasi-totalité des pays, la Naturopathie est intégrée à condition que le praticien non médecin :

  • ne revendique pas le titre de « docteur en médecine »,
  • ne procède à aucun diagnostic de la maladie,
  • n’invite jamais à interrompre un traitement médical en cours.

C’est une médecine traditionnelle non concentionnelle selon l’OMS et l’UNESCO.

Elle est règlementée :

  • En Europe par 11 nations : Allemagne, Belgique, Danemark, Grande-Bretagne, Irlande, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Roumanie, Suède, Suisse.
  • Aux Etats-Unis : 16 états

En France, il existe la Fédération nationale : FENAHMAN, créée en 1985.

 

La FENAHMAN est la structure représentative de la naturopathie auprès de :

  •  La population,
  •  Les médias,
  •  Les pouvoirs publics nationaux et européens.

Le rôle de la FENAHMAN consiste à réguler le métier sur le plan de :

  • La compétence par la formation,
  • L’éthique :
    • code de déontologie,
    • charte professionnelle,
    • livre blanc, etc.
fenahman.jpg